L'idée vous prendrait de partir direction les Pays de Loire ! Prudence !

D'abord vous aurez droit au "parfum délicat " de la campagne... les agriculteurs n'ont visiblement pas pris la mesure du problème.

Ensuite, vous avez rêvé de "la loire à vélo" ? mis à part la Vendée... ce n'est que de l'intox : à moins que vous n'aimiez les pots d'échappement des poids-lourds et les pistes cyclables minables...

Par contre, si vous avez envie de confier vos chérubins (pour être tranquillou) y'a les curetons toujours intélorants, pédos, spécialistes des petits garçons et (jeunes) filles,

y'a le grand con vendéen - devilliers - qui laissait ses gamins se violer en famille pendant qu'il s'adonne à des cochonneries avec les curetons et l'abesse de montaigu

l'état protègé aussi pas mal d'autres monstres du même accabit...

en anjou, vous trouverez plein de chambres libres... avec "accessoires" bien sales et TV à tue-tête ! guess why !

et la taxe séjour... dans quelle poche passe-t-elle ? tu cherches toujours les tables de pique-nique, les poubelles ... et jamais "aux normes", les parkings arborés...